Visite de Trastevere et atelier de mosaïque

Plongez dans la culture romaine en parcourant les ruelles du quartier TRASTEVERE et en créant une mosaïque dans un ATELIER artisanal !

Quel meilleur moment pour s’offrir une expérience de créativité que dans le climat détendu des vacances !

Trastevere est le quartier le plus charmant de Rome : il est caractérisé par des rues étroites, de petites églises, des coins et des places caractéristiques ; il conserve une identité autonome et est l’emblème de la « Romanité ».

Au cours de cette visite, nous allons parcourir les anciennes voies et nous parlerons des légendes, des personnages de la culture locale, des traditions populaires du passé. Nous arriverons ensuite au cœur du quartier où se trouve la belle église de S. Maria in Trastevere, elle est probablement la première église où le culte chrétien a été autorisé. C’est ici que nous admirerons les splendides mosaïques des XIIe et XIIIe siècles qui décorent l’intérieur et brillent sur sa façade. Sauront-elles vous inspirer pour la réalisation de votre mosaïque ?

Nous continuerons notre périple en suivant des ruelles et des coins pour connaître l’aspect populaire de cette partie de Rome : boutiques artisanales, vie de rue, restaurants typiques dans une succession d’évocations et de coins romantiques, bâtiments préexistents antiques et médiévaux, incursions modernes. Nous découvrirons ensuite l’église de Santa Maria della Scala, un petit bijou construit au début du XVIIe siècle sur le site où a eu lieu un événement miraculeux.

Traverser ce quartier sans hâte vous permettra de vous familiariser avec l’âme du lieu et, pour une immersion totale dans la culture romaine, vous pourrez vous exercer à la création d’une mosaïque, expression artistique enracinée dans la culture romaine depuis l’Antiquité.

En effet, nous arriverons à l’atelier professionel et là une artisane-artiste, professeure très expérimentée, vous conduira dans la création d’une mosaïque personnalisée. Vous commencerez par la coupe des pierres, vous préparerez le travail sur papier et enfin vous le renverserez sur le support en bois. A la fin de cet atelier, vous pourrez emporter chez vous votre travail et avec lui le souvenir d’une visite à la découverte de l’âme de Rome !

 

DETAILS DE L’ATELIER DE MOSAIQUE :

| Durée, 2 heures environ
| La mosaïque  est effectuée avec la méthode indirecte ; les tesselles sont collés provisoirement sur un     support, puis renversées sur le ciment dans une structre de 13x13cm
| Vous pourrez emporter chez vous la mosaïque  même si vous ne l’avez pas pu achevée

 

L’histoire de Rome

A la découverte de plus d’un millénaire d’histoire de la ville simplement en traversant une place.

L’épicentre de la visite est la Place du Capitole dont nous nous éloignerons légèrement pour observer Rome depuis des sites panoramiques « stratégiques » et comprendre son développement au cours des siècles.

Nous commencerons avec la vue sur le Forum romain : un paysage unique au monde avec ses bâtiments remontant aux origines de Rome : c’est du Forum que commence l’histoire. Nous allons ensuite découvrir la Place du Capitole, un lieu qui était le centre religieux de la Rome dans l’antiquité. Au cours de la période médiévale il était le symbole de l’autonomie du peuple romain par rapport au pouvoir de l’Église et encore aujourd’hui, dans l’aménagement de Michel-Ange Buonarroti, c’est le lieu du pouvoir civil et laïc de la ville par excellence. Encore quelques pas et nous admirerons cette partie de la ville qui s’est développée de l’époque moderne jusqu’à des temps plus récents. Nous observerons la Basilique Saint-Pierre et les églises du XVIIe siècle, puis les hôtels particuliers et la Synagogue.

En nous promenant dans un espace physiquement limité, nous nous déplacerons dans une periode longue de plus d’un millénaire. Une visite circonscrite à la fois détaillée et approfondie pour connaître l’histoire de Rome et les relations entre les pouvoirs de la ville, le développement urbain avec ses éléments de continuité et de discontinuité avec le passé.

Une visite pour ceux qui souhaitent recevoir une introduction à la riche histoire de la ville, s’orienter dans l’évolution de l’urbanisme de Rome avec une vue privilégiée d’en-haut (éventuellement avant de se plonger dans les quartiers en contrebas !), se déplacer sans faire trop d’efforts pour diverses raisons (y compris tout simplement par paresse !), mais également sans renoncer à l’exploration !

La Voie Appienne

Une experience de trekking urbain pour se plonger dans la nature et l’histoire : de la Vème à la IIème mille de l’ancienne Voie Appienne.

Le parcours vous permettra de connaître la Voie Appienne, cette ancienne route, qui reliait Rome à Brindisi et qui était un pont vers l’Orient, a été construite si résistante que, même aujourd’hui, nous pouvons marcher sur ses pavés.

Le long de la route nous rencontrerons de nombreux témoignages de l’antiquité romaine. Parmi ceux-ci la Villa dei Quintili, le plus grand complexe résidentiel dans le faubourg de la Rome antique. De cette résidence, située dans la campagne traditionnelle romaine, beaucoup de salles, les thermes avec le système de chauffage ainsi que la décoration en marbre et les mosaïques colorées sont encore magnifiquement préservées. Un site archéologique qui est le départ idéal pour se plonger dans la culture de la Rome antique.

En foulant le basalte foulé par des sandales romaines, nous admirerons de nombreuses tombes réalisées par des familles romaines anciennes et illustres. Accompagnés par des témoignages anciens et à l’ombre des pins et des cyprès, nous continuerons tranquillement cette promenade pittoresque pour découvrir les mythes de cette route incroyable, son histoire ancienne, ainsi que l’histoire médiévale et moderne qui l’ont fortement marquée.

Après la pause déjeuner, nous poursuivrons en direction de l’entrée de la ville : nous rencontrerons le mausolée de Cecilia Metella qui, avec son élégance et sa grandeur, est un des lieux-clés de la route, les vestiges de la villa de l’empereur Maxence et, près de la ville, les catacombes de Saint-Calixte. Ce sont les plus grandes catacombes de Rome : ici ont été enterrés des dizaines de martyrs, seize papes et des centaines de chrétiens. Voici le point final de notre promenade sur la route romaine la plus célèbre qui a été définie, sans surprise, depuis les temps anciens, la « regina viarum ».

Avec cette visite, vous passerez une journée en dehors du centre-ville à découvrir ce qu’il y a de plus romain. Une longue et agréable promenade qui rafraîchira les yeux et l’esprit non seulement le long d’une rue, mais également le long de siècles d’histoire.

Rome d’en-haut

Une vue émouvante de la ville d’en-haut, avant de se plonger dans ses ruelles et ses places.

Pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur et commencer d’une vue panoramique de Rome ? C’est souvent le meilleur moyen d’observer une ville dans son ensemble.

Nous monterons juste au-dessus du Vittoriano, un des modernes monuments-symboles de Rome et de l’Italie. L’ascenseur panoramique nous emmènera jusqu’à 80 mètres de hauteur et à partir de là, nous pourrons admirer l’extension de tout le territoire romain : des dômes baroques et des anciens bâtiments dans le centre historique, le regard se pose sur l’architecture moderne du quartier de l’E.U.R, monte vers les Monts Albains et la colline Monte Mario et atteint la mer par temps clair. Un spectacle époustouflant qui nous permet de mieux appréhender le tissu urbain, d’observer où se trouvent les monuments et les quartiers les plus célèbres et de comprendre comment est caractérisé le territoire entourant la ville.

Après avoir admiré ce panorama à 360°, vous pourrez choisir le monument qui stimule votre intérêt ou qui attire votre curiosité, parmi ceux que je proposerai. Nous descendrons donc vers la ville en contre-bas et en nous promenant à travers les rues et les places du centre historique, nous atteindrons la destination choisie.

L’eau à Rome

Un itinéraire qui suit la présence d’eau dans la ville et révèle peu à peu son histoire, ses légendes, son ingéniosité technique.

L’itinéraire traverse Rome pour présenter l’eau, les formes qu’elle a prises au fil du temps, les rituels, les coutumes et son lien avec la ville. Un lien qui a été légendaire, hédoniste, adapté aux besoins des citoyens, parfois complexe et dramatique, mais toujours indissoluble.

En suivant les cours et les points d’eau (parlante ou silencieuse), nous rencontrerons un imposant complexe thermal, les aqueducs, des fontaines monumentales ainsi que de petites fontaines discrètes, le Tibre ; chacun de ces éléments sera l’occasion de présenter la ville dans ses différentes périodes historiques.

Nous partirons de la visite des Thermes de Caracalla, qui sont parmi les plus grands et les mieux conservés de l’Empire romain. Devant les ruines des Thermes ainsi que l’acqueduc à proximité on racontera le lien entre la ville et l’eau dans l’Antiquité et ‘ingéniosité technique des Romains.

Nous rencontrerons le Tibre, ses ponts anciens et modernes, son îlot en forme de bateau (Isola Tiberina) et ses murs (i muraglioni), construits à la fin du XIXe siècle pour résoudre le problème des inondations catastrophiques qui frappaient la ville annuellement.

Les fontaines monumentales et les petites caractérisent la ville dans la Renaissance, la Rome des Papes et celle plus moderne. Nous arriverons sur de petites places, des coins de rue, des cours privés et nous observerons combien ils font partie de l’aménagement urbain et sont des témoignages d’une importante utilisation quotidienne.

Enfin, nous arriverons sur l’une des places les plus belles et les plus appréciées d’Italie : la Place Navon (Piazza Navona) et nous admirerons la fontaine des Quatre Fleuves, théâtre aquatique de la poésie baroque de Gian Lorenzo Bernini.

Nous prendrons une petite pause plus ou moins au milieu de notre visite au cours de laquelle je vous offrirai un petit en-cas.